direct
Émission

Electro Lab

LES FEMMES S'EMPARENT D'ELAB #2 : CAPU

Animé par Boris Nouyoux, Mathieu Génissel et Ewen Royer | Jean Gueguen et Luc Hesry à la technique

Cet été, Les Femmes s'emparent d'ELAB. Alors que nos beaux mâles d'animateurs prennent des vacances bien méritées, les femmes artistes, trop souvent absentes de nos ondes, squattent notre créneau sur C Lab. Pour ce second numéro, c'est CAPU, du collectif Mirage, qui prend le contrôle du lab.


< CAPU >

Petite brune discrète qui se transforme en bombe d'énergie dès qu'elle arrive sur un dancefloor, vous avez forcément croisé Capu si vous fréquentez les soirées électro à Rennes, là devant la scène, à bombarder du pied. Depuis un ou deux ans, elle passe derrière les platines, aidée par son amoureux 440Hz, un producteur de talent et surtout un artiste live qu'on aime aussi beaucoup dans l'émission. Accompagnés de leur copain Soyeux, ils ont créé l'an dernier le collectif Mirage, que nous avons reçu en septembre dernier dans les studios de C Lab. Capu avait alors joué en b2b avec ses complices. Mais ce soir, c'est toute seule qu'elle prend le contrôle du labo, pour son premier podcast en solo, un mix de pas loin de 2 heures.

Son set : 

« Alors la première partie de mon set est plus deep house très mélodique, avec des artistes comme DJ Life, ANF ou encore Fantastic Man. Je pars ensuite sur des son plus electro/ break vers la fin mais toujours avec beaucoup de mélodie avec des artistes comme Kosh qui bounce bien, Mother Of Pearls en closing. La ligne conductrice pour moi, dans tous les set que je fais, c'est la mélodie,  j'aime quand il y a de l’émotion et de la profondeur ».

Des modèles d'artistes femmes ?

« Comme artistes femmes, j'adore DJ Mell G qui produit des sons break très énervés qui retournent la piste, ou des sons plus posés, mais toujours en gardant son univers très breaké à la FTP (le label) un peu ! Sinon j'aime bien DJ Clea dans un univers beaucoup plus deep, plus posé mais très mélodique ».


< LES FEMMES S'EMPARENT D'ELAB >


Notre quatrième saison qui vient de s'achever était malheureusement à l'image des précédentes : les femmes ont cruellement manqué à nos micros. Sur les 35 émissions réalisées cette année, seulement quatre DJs femmes... Un constat qui fait mal à la scène bretonne, pourtant super-active et fière de l'être.

Cet été, afin de commencer à notre niveau, local et associatif, à contrer cette tendance structurelle de manque de visibilité des artistes femmes qui se reflète, bien malgré nous, dans notre programmation, nous avons décidé de confier notre créneau exclusivement à des femmes DJs. Tous les vendredi (ou presque) de 20 à 22h, vous pourrez donc retrouver nos Bretonnes préférées distribuer leurs galettes sur C Lab.

Remercions spécialement le webzine PWFM qui nous confie gracieusement pour illustrer ce programme le logo de sa branche féministe, Provocative Women For Music. On ne pouvait pas rêver meilleur visuel que celui conçu par Théo Baize, alias Hello Hello Theo, pour imager notre volonté commune de rendre visible ce qui est trop souvent tu ou ignoré dans une culture phallo-centrée : le talent féminin. Un grand merci à elleux, on vous invite à aller découvrir leur nombreux projets visant à fédérer les femmes de la musique électronique.


BONNE ÉMISSION



Fermer le menu
Écouter le direct Stopper le direct

Vous en pensez-quoi ?