direct
Émission

L'Émission Radioactive

La libération animale

Animé par Marie, Lise, Annabelle, Mickaël, Margaux, Lucile, Sophie | comme on peut à la technique

Aujourd'hui une émission qui s'interroge sur les moyens de lutte pour la libération animale à Rennes. Alors, la cause animale n'est pas nouvelle mais on constate une forte évolution ces derniers temps de pratiques et discours plus respectueux de nos amies les bêtes. Les vidéos choc des abattoirs circulent et mettent l'humain face à la réalité de la souffrance inhérente à la production de viande, laits, œufs et produits dérivés. Les régimes alimentaires sans viande et sans produits animaliers gagnent en légitimité et reconnaissance aussi pour leurs vertus écologiques et sanitaires mais dans un pays où la gastronomie est au cœur de la culture, et de plus dans une région dépendante de la production de porcs, les personnes qui défendent les animaux sont loins d'être majoritaires à Rennes ou en France. Un régime végé n'est donc pas toujours synonyme d'engagement pour la libération animale. Nous ne débattrons donc pas de tofu ou de la meilleure recette de gâteaux sans œufs. L'alimentation n'est pas une fin en soi. Ce qui compte c'est réduire la souffrance animale.

Or pendant longtemps la question animale a été retranchée dans des débats philosophique de morale et d'éthique, à l'avantage des carnistes (qui mangent de la viande) avant d'être prise au sérieux et d'envisager d'abord une réforme des droits. Mais le projet utopique d'une société sans exploitation animale peine encore à faire son chemin dans les discours même les plus progressistes car une telle vision est toujours dévalorisée comme une question de moindre importance ou d'une nature différente. Or, qu'elle soit éthique, sanitaire ou écologique, la place que l'on accorde aux animaux est bien politique. Autrefois abandonnée par la gauche à des associations plutôt à droite comme Brigitte Bardot, la défense des animaux et le régime végé devient à la mode dans les milieux branchés écolo-bio ou plus radicaux comme les anars

Partons donc d'un consensus : les animaux peuvent souffrir et c'est injuste de les faire souffrir pour notre seul plaisir. Pour celles et ceux qui en doutent encore, Lucile va prendre le temps de définir ce qu'est la conscience animale et l'idée de sentience. À partir de là la question est donc : comment organiser notre société pour permettre à tous animaux, humains et non-humains, de s'épanouir et vivre une vie digne d'être vécue ? Ce qui nous intéresse aujourd'hui en ce qui nous concerne n'est donc pas de savoir si cette utopie est souhaitable, elle l'est, ou si elle est parfaite, mais comment pouvons agir depuis nos positions pour atteindre l'égalité animale. Si changer son alimentation semble indispensable, cela reste aussi difficile en raison de nos représentations, des idées qu'on se fait des animaux qui sont en position de soumission dans tous les domaines. C'est pour cette raison que la promotion de la défense des animaux passe par l'antispécisme, un discours éthique et politique qui cherche à critiquer les fondements culturels et arbitraires de la domination de l'humain sur le reste des animaux.

Invité.e.s: Elodie et François, membres du Collectif Rennais Pour l'Égalité Animale(CRPÉA) ainsi que Jean-Marie Goater, élu et militant écologiste.

Membres présente.e.s de l'équipe: Julien, Yann, Lucile et Elza

Evènements:

-Repas insolent animé par l'Association Ar Vuhez à l'université de Rennes2 salle L145 le mercredi 30.11.16 à partir de 18h45

-Marché de Lëon organisé par l'Association Chahut le weekend du 17 et 18 décembre 2016

 

Et Rendez-vous à la prochaine émission le mercredi 14 décembre!!!!


A voir, à lire, à écouter sur le web :

Ar Vuhez

Collectif Chahut pour le marché de Lëon

Association Sentience Rennes2




Fermer le menu
Écouter le direct Stopper le direct

Vous en pensez-quoi ?